> Musique > Parcours musical et de recherche

Parcours musical et de recherche

Présentation de l’auteur
Laura Brunon, née le 1er Août 1955 à Paris. Sa jeunesse se partage entre la Guadeloupe et les Etats-Unis

Laura Brunon a choisi d’œuvrer dans plusieurs disciplines. De formation architecte, elle est aussi peintre, musicienne et ethnomusicologue. Voyageuse et peintre, elle expose régulièrement et présente peintures, photographies et textes réalisés à partir de ses observations et de ses rencontres. Ses dernières œuvres : « l’Emotion de l’autre » sur la Birmanie et le Vietnam, ont été exposées notamment à la Galerie C. Siret au Palais Royal. Son travail : « A un ami, portraits du Pakistan » a été sélectionné par le festival du Carnet de Voyage de Clermont Ferrand.

Musicienne et interprète, Laura compose des musiques originales pour des performances d’artistes (parues en CD : « l’Onde », « To be art or not to be ») ou réalise des mises en scène d’espace sonore, des promenades musicales comme à travers le château d’Ambleville dans le Vexin, sur le thème de la Renaissance. Laura est aussi l’auteur de plusieurs spectacles et installations comme « Voiles et transistors », espace de méditation sur le modèle d’un temple birman ou « Les Chants du Dragon » spectacles d’arts martiaux, explosion d’énergie, présentés au foyer du « Bataclan » et à la Grande Halle de la Villette. Récemment elle intervient au musée de Jules Vernes à Amiens avec la sculptrice Elodie Barthélémy dont elle réalise le décor sonore de la sculpture « Une machine à s’écouter ».

Enfin depuis toujours passionnée d’Histoire des Musique de Monde, Laura a participé a plusieurs mouvements alternatifs comme les radios libres, où durant 3 ans sur les ondes de Radio Gilda, elle produit son émission quotidienne « Musiques d’Ailleurs », donnant les clés et voulant favoriser les rencontres entre les différentes cultures musicales. La musique sert alors de vecteur pour créer du lien, car au delà des mots, elle permet de mieux comprendre l’autre et son monde culturel, sociologique ou géographique. Depuis elle enseigne l’histoire de la musique et donne des stages de créations musicales dans différentes structures, comme conservatoire- Bois Colombes, comité d’entreprise- Le Journal le Monde, des instituitions - l’IRTS, institut de formation et de recherche auprès de travailleurs sociaux, où elle met à profit ses compétences et sa pratique des différentes cultures. Son livre : « Les Anciennes Routes, de la Banlieue à Alexandrie » est en quelque sorte une synthèse érudite et poétique de ses réflexions et de ses périples dans le monde, qu’il soit physique ou spirituel.